A quoi sert le marquage industriel ?

Homme qui regarde un document dans un entrepôt industriel
gettyimages.fr

Le marquage est une étape obligatoire à la réalisation d’un produit industriel. Il s’agit d’un outil d’identification et de traçabilité des différentes pièces créées. Dans le monde de l’industrie, il est important d’utiliser la bonne solution de marquage selon le matériau du support afin d’assurer la lisibilité des caractères inscrits.

Pourquoi marquer les produits industriels ?

Le marquage industriel fait apparaître des caractères, des symboles ou des images sur différents types de support. Si, dans le secteur du BTP, on connaît le marquage au sol pour faire des repères et des indications, le marquage de matériau en industrie permet d’identifier une pièce. Par exemple, on l’utilise pour l’immatriculation des vélos.

Il existe deux types de marquage :

  • Le marquage en clair est lisible de tous. Il s’agit de logos, de symboles normés ou de numéros de séries.
  • Le marquage codifié est identifié par des machines spécialisées, avec caméras 1D ou 2D, pour un gain de temps. Il s’agit de codes-barres, de QR codes ou de Datamatrix.

On utilise principalement le marquage industriel sur les pièces mécaniques et automobiles et sur les machines industrielles et médicales. Le matériel numérique, comme les ordinateurs, les tablettes et les téléphones sont généralement identifiés grâce au marquage électrochimique, afin de connaître le numéro de série de chaque élément.

Machine de marquage à micro-percussion
magazineb2b.com

Quelles sont les différentes solutions de marquage industriel ?

Le marquage industriel permet d’inscrire du texte, des chiffres, des images ou des codes barre sur les produits. Selon les supports et la volonté du constructeur, il existe différentes solutions de marquage permanent ou superficiel.

Parmi les principales techniques utilisées en industrie, on retrouve :

  • Le marquage laser : ce marquage est très précis et suit un schéma programmé préalablement sur ordinateur. Le résultat est donc esthétique et durable sur la plupart des matériaux. Selon le budget de l’équipement, vous pouvez opter pour des lasers CO2, des lasers fibres ou des lasers à cristaux.
  • Le marquage électrochimique : cette solution est le plus souvent utilisée pour les matériaux conducteurs, comme le carbure. Une réaction chimique et électrique marque durablement le métal.
  • Le marquage par micro-percussion: ce type de marquage s’inspire de celui par frappe. Des poinçons tapent et déforment subtilement le matériau pour y inscrire définitivement différents caractères, comme le logo d’une marque.
  • Le marquage par rayage : la machine, équipée d’une pointe en carbure ou en diamant, est peu bruyante et idéale pour une utilisation en petit entrepôt. Le marquage est permanent, puisque la pointe vient creuser le matériau.
  • Le marquage au jet d’encre : cette méthode n’abîme pas le matériau du produit. Il s’agit d’un marquage superficiel, idéal pour les surfaces sensibles. On utilise souvent le marquage au jet d’encre, ou bien au jet de peinture, dans la construction.

Le marquage industriel permet donc d’identifier et de tracer les produits. Il peut s’effectuer sur tout type de support et sur tout matériau, à condition de disposer de la bonne technique de marquage.