L’avenir du non alimentaire dans la grande distribution

Lors de sa création, le secteur de la grande distribution a été restreint au commerce alimentaire. En effet, en 1957, en France, les grandes surfaces alimentaires ont été créées : les supermarchés ont fait concurrence aux petits commerces en détail. Peu après, en 1963, les hypermarchés, avec une superficie minimale de 2 500 m² apparaissent, avec possibilité de vendre des produits alimentaires. Et jusqu’à présent la situation du commerce alimentaire dans la grande distribution est plutôt stable. Face à cela, qu’en est-il du non alimentaire ?

Le non alimentaire dans les supermarchés et les hypermarchés

Le progrès de l’urbanisation, la croissance du niveau de revenu, la progression des équipements des ménages, la mutation des modes de vie, tout cela ont contribué à l’émergence d’une nouvelle norme de consommation. Les acheteurs s’intéressent de plus en plus aux produits non alimentaires. Allant des outils et matérielles de bricolage et de jardinage, en passant par les produits pour l’habillement et les produits de beauté. Les grandes surfaces mettent également en vente actuellement, les produits ménagers, les jouets et les produits du multimédia. Le non alimentaire est de plus en plus présent dans les grandes surfaces, comme Carrefour.

L’émergence des grandes surfaces spécialisées non alimentaire

Depuis quelques années, les grandes distributions commercialisent de moins en moins de produits non alimentaires face à l’émergence des grandes surfaces spécialisées. En plus, face aux différentes crises, et la baisse du pouvoir d’achat des foyers, il leur convient de miser sur des produits que les gens ont besoin quotidiennement, et qui se vendent rapidement : les produits alimentaires.

Afin d’éviter des pertes importantes, les grands établissements ont pensé à une nouvelle alternative qui se tourne vers un nouveau mode de commercialisation des autres produits : les grandes surfaces spécialisées dans le non alimentaire.

C’est ainsi qu’on voit apparaître des enseignes comme Leroy Merlin. Essentiellement dédié au bricolage et au jardin, on y retrouve un peu de tout. Ikea, un espace destiné pour les produits relatifs à la maison. La Halle ! Pour les produits d’habillements et chaussures. Et la Fnac pour les produits culturels comme les livres. Mis à part ces grandes surfaces spécialisées dans les produits non alimentaire, le secteur étend davantage sa dominance dans la grande distribution grâce aux ventes à distance (La Redoute, 3 Suisses). On pourra alors s’affirmer que malgré un avenir qui semble être incertain dans les supers marchés, le non alimentaire gagnera sa place dans ces différents magasins spécialisés.

department-store-265135_1280